Pneus : 10 points à vérifier avant le contrôle technique

Le pneu est le seul élément de votre véhicule qui soit en contact direct avec la chaussée. À ce titre, il joue un rôle déterminant dans la sécurité de vos déplacements, et est donc logiquement en toute première ligne lors du Contrôle Technique.

Pour éviter toute surprise désagréable lors de ce fameux test, vous pouvez vous y préparer en contrôlant vous-même certains aspects de vos pneumatiques, et ainsi limiter le risque de contre-visite 



<p>CTEASY vous informe - Pneus: 10 points à vérifier avant le contrôle technique</p>

Vérification rapide des pneus 

Pour commencer, il existe une série de petites vérifications que vous pouvez effectuer facilement et rapidement, et ce de manière ponctuelle tout au long de l'année.

  • Pression des pneus : vérifiez ainsi que vos pneus ne soient pas sur-gonflés ou au contraire sous-gonflés, que qui augmenterait leur vitesse d'usure, mais pourrait de plus devenir dangereux sur le long terme.

  • Sens de montage : vérifiez que vos pneus soient montés dans le bon sens, avec les indications sur le flanc tourné vers l'extérieur.

Vérification complète avant le contrôle technique

Une fois ce petit check-up réalisé, vous allez pouvoir contrôler d'autres points incontournables. Plus d’infos sur les caractéristiques des pneus.

  • Marquage : les indications notées sur son flanc doivent être parfaitement lisibles.

  • Diamètre des pneus : vous devez impérativement monter des pneus de même diamètre par essieu, avec en outre la même structure et les mêmes caractéristiques.

  • Indice de vitesse et indice de charge : vérifiez également que l'indice de vitesse ou de charge de votre pneu est égale ou supérieur à la préconisation du constructeur ou de la monte d'origine. 

  • L'usure de votre pneu jouera un rôle déterminant dans sa maniabilité, sa stabilité et sa capacité d'adhérence à la route : c'est donc un élément-phare vérifié lors du CT.

  • Témoin d'usure : pour contrôler vous-même l'état de vos pneus, recherchez le témoin d'usure, représenté par le symbole TWI, par un triangle ou par le logo du fabricant. Étudiez les sculptures du pneu : si la surface de la gomme se trouve au même niveau que l'indicateur d'usure, votre chaussant est à changer. En effet, la loi précise qu'il faut au moins avoir des rainures profondes de 1,6 mm minimum pour que l'eau s'évacue efficacement lors des trajets.

  • Astuce vérification d'usure : si vous n'arrivez pas à repérer le témoin d'usure, utilisez cette petite astuce : glissez une pièce de 1€ dans les rainures centrales situées sur la bande de roulement, le côté "Face" devant vous. Si vous pouvez observer toutes les étoiles autour de la pièce, vous devrez changer vos pneus.

  • Vérifier les 4 roues : d'une roue à l'autre, on ne doit pas constater plus de 5 mm de différence entre la profondeur des rainures principales des pneumatiques.

  • Pneu endommagé : les pneus ne doivent pas avoir de coupure profonde, de corps étrangers enfoncés dans la gomme risquant de mettre à mal leur intégrité, ou encore de déformation importante sur le flanc ou la bande de roulement. En effet, les hernies augmentent le risque d'éclatement lors du roulement.

  • Sculpture : vos gommes ne doivent pas montrer d'absence de sculpture sur une partie de la bande de roulement.

  • Frottement des pneus : votre pneu ne doit pas frotter sur une partie du véhicule, et ne doit pas non plus entrer en contact avec le passage de roue ou la carrosserie. 

Conclusion

Grâce à ces quelques conseils, vous savez maintenant comment éviter la contre-visite au contrôle technique concernant vos pneumatiques.

Le Guide du contrôle technique en France

CTEASY.COM vous propose un guide thématique pour répondre à vos questions sur le contrôle technique en France.

 

 

CTEASY.COM - Votre contrôle technique auto sûr et pas cher

 

Recherchez ici les prix les plus bas pour votre contrôle technique

Réservez - Economisez